Educatec - Educatice : 20, 21 & 22 novembre 2019


 

 CONFERENCES PLENIERES 2019

 

 

 

 

 

MERCREDI 20 NOVEMBRE 2019

 

 

  • 10h45 à 11h45 : Le jeu vidéo comme outil pour l’éducation critique des élèves

 

 

Une table ronde organisée en partenariat avec Game for change, Ubisoft, le ministère de l’éducation nationale

 

 

Le jeu vidéo a parfois mauvaise presse auprès des enseignants, et au moins semble-t-il encore souvent farfelu de l’utiliser comme outil éducatif. Pourtant chaque jour et avec le soutien de l’institution et l’appui de plusieurs réseaux éducatifs, des enseignants et des éducateurs se lancent et font la démonstration de l’intérêt du jeu vidéo comme objet culturel, pédagogique et éducatif. Ils démontrent l’intérêt du jeu vidéo pour développer les compétences, la citoyenneté, et porter un autre regard sur le monde.

 

 

La rencontre entre un créateur de jeu vidéo et un enseignant qui l’exploite en classe permettra de mettre en lumière et d’interroger ces pratiques. 

 

Rencontre entre :

 

  • Florent Maurin, est le co-créateur du jeu vidéo « enterre-moi mon amour », disponible sur ordinateur, tablette et smartphone (android), lauréat de plusieurs prix et dans lequel le joueur suit et accompagne le parcours d’une jeune femme cherchant à fuir la Syrie.

 

  • William Brou est professeur d’histoire et youtubeur (chaîne : histoire en jeu). Il expérimente depuis plusieurs années l’utilisation du jeu vidéo comme outil éducatif en classe. En 2018 il a conçu l’utilisa

 

Sous le regard expert de :

 

  • Olivier Dauba est Vice-Président Editorial d’Ubisoft. Il coordonne la réflexion éducative au sein de cet éditeur de jeux vidéo mondialement connu (assassin’s creed…)

 

  • Alain Thillay est chef du bureau du soutien à l’innovation numérique et à la recherche appliquée (DNE – TN2) à la Direction du numérique pour l’éducation (Ministère de l’éducation nationale)

 

 

 

 

 

 

  • 12h00 à 13h00 : Nouveaux environnements d'apprentissage, quel impact sur les pédagogies ?

 

 - A quoi ressemble une salle de classe ou un campus en 2020 ? L'amphi et la salle de classe traditionnels ont-ils vécu ?

-A quoi rêvent les architectes et les designers ? (Espaces modulaires, espaces de vie, nouveaux matériaux, mobilier mobile, éclairage, connectivité...)

-Les progrès de l'ergonomie et du confort aident-ils à mieux apprendre ?

-Quid de l'apport des nouvelles technologies ? (Tableaux interactifs, vidéo, enseignement à distance, interactivité, etc.)

 

 

 

 

 

 

  • 14h00 à 15h00 -  Le numérique, un outil au service de la transition écologique ? Comment accompagner le futur citoyen dans la prise de conscience de ces enjeux ?

     

 

Associée pendant longtemps à la transformation numérique de notre société, l’idée d’une « révolution écologique » liée à la dématérialisation des données semble avoir fait long feu. Au contraire, l’augmentation exponentielle du besoin en énergie de gigantesques datacenter dédiés à l’accumulation et la circulation des données sur internet interroge de plus en plus les vertus d’un tel modèle, tout comme la prise de conscience d’un système technologique qui repose sur l’exploitation polluante de ressources rares. L’urgence liée au réchauffement climatique rencontre sur ce point les attentes de jeunes citoyens élèves mobilisés dans leurs établissements dans le cadre des marches pour le climat.

 

 

Les regards croisés d’une experte des enjeux environnementaux du numérique et d’un professionnel de l’action éducatif permettra d’articuler les enjeux théories, pratiques et éducatifs de la problématique. 

 

 

Intervenants :

 

  •  Emmanuelle Frenoux, Maître de conférences à l’université Paris XI

 

 

 

 

 

 

  • 15h15 à 16h15 - Les sciences de l’éducation et le numérique : je t’aime moi non plus …

 

Quelle place les sciences de l’éducation accordent-elles au numérique éducatif ?

La recherche sur le numérique en éducation doit-elle accepter d’être utile ? 

 

 

 

Intervenants :

 

 

  • Alain Jaillet, professeur des universités,  Cergy pontoise 

 

  • Laurent Jeannin Maître de conférences au laboratoire BONHEURS

 

  • l’INSPE de Cergy Pontoise

 

  • Isabelle ROOS, Dan-adjoint Académie d’Aix Marseille 

 

  • Vincent Audebert, IA-IPR Académie de Créteil   

 

  • Malika Alouani, Conseillère Pédagogique Académie de Versailles 

 

 

 

 

 

  • 16h30 à 17h30 : Les jeux vidéos à l’école, un atout pour l’inclusion et la lutte contre le décrochage

 

Comment les jeux vidéos à l’école peuvent être un moyen d’inclusion et de raccrochage scolaire ?

avec

- esport et inclusion - Hervé DELATTRE, adjoint de Direction du Centre de Soins de l’EREA Toulouse Lautrec de Vaucresson. Il mettra en avant les actions de Stage inclusif "esport" en partenariat avec la Fédération Internationale de Foot-fauteuil, où des élèves handicapés et valides jouent et travaillent autour de jeux vidéos de foot (https://fipfa.fr/esport/)

 

- jeux vidéos et lutte contre le décrochage - Marie-Cécile ANDRÉ, Directrice des opérations et des partenariats - FRANCE de l’association franco-québécoise FUSION JEUNESSE et Yann THIBAUDIER, coordonnateur Ile de France Fusion Jeunesse qui accompagnent des lycées en expérimentation de création de jeux vidéos par des élèves notamment en profil de décrochage - https://fusionjeunesse.org/

 

- l’expérience enseignante du jeu vidéo - Romain VINCENT, enseignant en histoire-géographie dans l’académie de Créteil, doctorant sur l’expérience enseignante dans les usages pédagogiques du jeu vidéo à l’Université Paris 13 sous la direction de Gilles Brougère, et chercheur-associé à la Bibliothèque Nationale de France. Il a réalisé un mémoire de recherche en sciences de l’éducation sur la thématique des jeux vidéos éducatifs, soutenu en juillet 2018 : https://dumas.ccsd.cnrs.fr/dumas01895467 

 

et Hugues LABARTHE, chef de projets Jeux Vidéos & Apprentissage, à l'Incubateur de la DANE de Créteil. L'Incubateur accompagne des projets pédagogiques innovants, multi-acteurs, fortement ancrés à la recherche en éducation. Il partage le suivi du projet Fusion Jeunesse avec l’académie de Versailles en lycée. Les derniers projets : En immersion en collège et 10 001 Codeurs en primaire. L’accompagnement de la création d'Extinction, le jeu vidéo du collectif lycéen européen Let's Play Greener.  

 

Une table ronde organisée en collaboration interacadémique DANE de Créteil et de Versailles. 

 

 

 

 

 

JEUDI 21 NOVEMBRE 2019

 

  • 10h45 à 11h45 - Innover, mais comment ? Les secrets des champions de l'innovation

 

- Témoignages sous forme de keynotes de 10 minutes

Débat :

- Les conditions de la réussite

- Les obstacles à surmonter

- Comment mobiliser une institution - les enseignants, l’administration, les élèves

 

Intervenants :

 

  • Isabelle Barth, Directrice de la recherche et de la valorisation des contributions académiques INSEEC U. Directrice Générale Inseec School of Business and Economics influenceuse sur LKD (75 000 followers), blogueuse Educpros et contributrice à Xerfi et The Conversation. Elle a été directrice d’EM Strasbourg. 

 

 

 

 

 

  • 12h00 à 13h00 - Apple pour l'Education

 

Apple Education aide les établissements scolaires en France à libérer les possibilités d’apprentissage, créer de nouvelles manières d'enseigner, et mettre en place des environnements flexibles qui inspirent les élèves et les enseignants.  

 

Intervenants :

 

  • Vincent Bellissen, Directeur Education chez Apple France

 

   

  • 14h00 à 15h00 -  L’Intelligence artificielle, un outil au service de l’éducation ?

     

Une conférence participative organisée en partenariat avec Class Code et la CNIL 

 

 

Demain capable d’adapter les apprentissages au plus près des compétences réelles des élèves, l’intelligence  artificielle suscite fantasmes, enthousiasmes et inquiétudes. Que peut l’IA pour l’éducation ? Et à quelles conditions scientifiques et éthiques imaginer son développement dans nos écoles ?

 

Les propositions faites par les intervenants seront largement débattues par le public dans le cadre de cette conférence résolument participative.

 

Animation : 

 

  • Sophie de Quatrebarbes est coordinatrice du projet Class’Code IAI visant à créer un MOOC sur le thème de l’intelligence artificielle

 

  • Bastien Masse est coordinateur de la chaire EO&IA pour l’Éducation Ouverte et l'Intelligence Artificielle, Centre de Développement Pédagogique, Université de Nantes ; et Coordinateur national du projet Class'Code 

  

Avec la participation de :

 

  • Thomas Deneux est Responsable du service informatique du CNRS. Dans le cadre de ses missions, il développe un robot autonome grâce à des algorithmes en intelligence artificielle et pilote le projet Xplor pour la visualisation de données multi-dimensionnelles.

 

  • Hélène Sauzeon, a participé au projet Kids Learn (soutenu au titre du PIA). Son expertise permet d’interroger la question du machine learning, c’est-à-dire de la capacité des robots d’apprendre à apprendre et de personnaliser les apprentissages

 

  • François Bouchet, est maître de conférences en informatique au LIP6, laboratoire d'informatique de Sorbonne Université, au sein de l'équipe MOCAH spécialisée dans l'utilisation de technologies fondées sur l'IA pour l'aide à l'apprentissage humain. Il nous parlera notamment des algorithmes de clustering dans le cadre de l'évaluation des élèves.

 

 

 

 

 

  • 15h15 à 16h15 -  « Compétences numériques, Compétences du XXIe siècle : un enjeu tout au long de la vie »

 

Avec les compétences définies par le CRCN, évaluées et certifiées par PIX dans un cadre un peu plus large cette table ronde doit permettre de :

Faire le point sur les compétences numériques définies par le CRCN,

 

Échanger sur leur mise en œuvre dans les pratiques pédagogiques, leur évaluation et leur certification ;

 

 

Intervenants :

 

  • GIP PIX

 

  • ONISEP

 

  • Nathalie Bécoulet, DAN de l’Académie de Besançon 

 

 

 

 

 

  • 16h30 à 17h30 : Collectifs, fondations, entreprises, des partenariats pour transformer le numérique en académie et favoriser la réussite des élèves 

 

Comment une académie s’appuie-t-elle sur les acteurs de la Edtech pour favoriser la réussite de tous les élèves ? 

avec :

  • Amélie RONSERAY, Directrice, Artips - sous réserve - pour présenter le partenariat autour de la réalisation d’une ressource numérique commune en économie, en collaboration avec Sciences Po et l’académie de Versailles - https://econofides-secondes-sciencespo.artips.fr/


  • Gabriel BRAN LOPEZ, Président fondateur de l’association franco- québécoise Fusion Jeunesse, autour du partenariat d’une expérimentation de lutte contre le décrochage par la création de jeux vidéo, en collaboration avec UBI Soft - https://fusionjeunesse.org/


  • Bastien MASSE, Coordinateur de la chaire EO&IA pour l'Éducation Ouverte et l'Intelligence Artificielle, Coordinateur Class'Code, Centre de Développement Pédagogique, Université de Nantes et Richard FUENTES, Responsable innovation numérique à la Fondation C Génial. Class’Code est un collectif d’associations, d’universités, de laboratoires, d’entreprises du numérique pour "comprendre la pensée informatique et partager un peu de culture numérique" - https://pixees.fr/classcode-v2/


  • Stéphane LEPINGLE - sous réserve - , CapGemini, pour présenter le partenariat autour d’un « POC » associant la plateforme d’évaluation Theia et la plateforme académique moodle Éléa et Jacky GALICHER, Directeur des Services Informatiques et RSSI de l’académie de Versailles, porteur du POC Théia  


  • Katia MATAR - sous réserve -, proviseur du Lycée des métiers La Tournelle à La Garenne Colombes et Véronique BLONDELLE, responsable commerciale du secteur de l'education et de la recherche pour IBM, pour le projet P-Tech


  • Fabrice GÉLY, Délégué académique au numérique de Versailles et Conseiller de Mme la Rectrice pour le numérique

 

 

 

 

 

VENDREDI 22 NOVEMBRE 2019

 

 

  • 09h15 à 10h30 - Accordons le numérique au féminin ! 

 

Les femmes sont trop peu nombreuses dans les métiers du numérique et la parité dans les filières IT se dégrade ces dernières années avec des conséquences sur le plan économique mais aussi sociétal.

De nombreuses actions ont été lancées. Quel constat aujourd’hui, pourquoi cela ne marche pas, comment fait-on pour intéresser les filles au numérique ?

 

 Venez nous aider à relever le défi avec l’éclairage et les propositions de nos invité.e.s !

 

 

 

Intervenants :

 

 

  • Jean-Marc Merriaux, Directeur du numérique pour l’éducation


  • Sophie Viger, Directrice de 42, marraine des actions de la Direction du Numérique sur le salon européen de l’éducation


  • Olivier Ezratty, expert numérique, innovation, IA


  • Isabelle Collet, professeure associée Université de Genève, Genre et rapports intersectionnels en formation et éducation - Genève (GRIFE-GE)


  • Salwa Toko, Présidente du Conseil National du numérique


  • Frédérique Alexandre Bailly, Directrice de l’Onisep (sous réserve)

 

 

Table ronde animée par Marie-Caroline Missir, directrice du développement de Digishool, précédemment rédactrice en chef d’Educpros

 

 

  

 

 

 

 

  • 10h30 à 11h30 - femmes@numérique, on passe à l’échelle ! Pitch des projets et actions


En partenariat avec la Direction du Numérique pour l’éducation

 

Cet été, La Fondation Femmes@Numérique a lancé un appel un projet afin de mettre en valeur les actions conduites par les associations du collectif sur l’ensemble du territoire pour  inciter les filles et les jeunes filles en primaire, collège et lycée, à s’intéresser aux métiers du numérique.

A la suite de cet appel à projet, 7 associations ont été retenues en raison de leur potentiel de passage à l’échelle et leur expertise sur les sujets clés que sont : L’approche genrée du numérique, la formation au numérique et  à ses usages, l’accès aux stages de 3ième en Entreprise, la connaissance des métiers du numérique, la création/ mise à disposition d’outils pour le corps enseignant et le mentorat.

Ces associations : Fondation SIMPLON, FR CIDFFNA, GIPFIPAG (et le Campus des Métiers et des Qualifications), Les petits Débrouillards, Moi dans 10 ans, Science animation, Fondation Blaise Pascal,  auront l’opportunité de « pitcher » à l’occasion de cette rencontre.

 

 

 

 

 

 

  • 11h45 à 12h45 -  Une rencontre organisée avec l’associations Jets d’encre. 

 

Révolution numérique : Quand les grands médias publics réinventent leur rôle éducatif.

 

Médias de masse par excellence, la télévision comme la radio ont très tôt appréhendé l’importance de leur rôle éducatif, et ont développé « écoles de spectateurs » et « émissions éducatives » dont certaines sont restées célèbres jusqu’à aujourd’hui. De nombreux enseignants continuent ainsi d’utiliser les épisodes de « c’est pas sorcier », émission emblématique produite entre 1994 et 2014. Pourtant l’arrivée d’internet et des médias sociaux ont changé les habitudes des consommateurs et par extension des acteurs de la communauté éducative. Sur les plateformes, des milliards de contenus sont disponibles d’un simple clic, mais sans hiérarchie et sans expertise éditoriale. La sortie de la toute nouvelle plateforme de l’audiovisuel public constitue un bien commun pour répondre à ces défis. 

 

Les chaînes de l’audiovisuel public ont elle aujourd’hui encore un rôle éducatif à jouer ? Et si oui, comment le conçoivent-elles ?

 

Animateurs :

 

L’animation de cette rencontre est confiée à des journalistes lycéens, porteurs du regard et des attentes de leur génération.

 

 

Intervenants :

 

 

  • Delphine Ernotte est la Présidente de France Télévision

 

 

 

 

 

  • 14h00 à 15h00 -  Le boum des edtech : évolution ou révolution ?

 

- Des acteurs incontournables de l’éducation ? Exemples de collaboration.

- Concurrents ou partenaires des institutions académiques ?

- Un modèle économique viable ?

 

- Le choix des cultures. Comment travailler avec les edtech ?

 

 

 

Intervenants :

 

  • Jean-François Fiorina, directeur Grenoble EM

 

 

 

  • 16h15 à 17h15 - Le code et la logique pour la réussite de tous les élèves 

avec :

  • Sylvie TISSOT, chercheuse en informatique, Tralalère

 

  • Julie STEIN, Chargée de projet numérique éducatif à la Ligue de l’enseignement et Ambassadrice Code week

 

  • Pierre LANCIEN, fondateur de Toxicode - http://www.toxicode.fr/

 

  • Un représentant d’un laboratoire de mathématiques de lycée de l’académie, investi dans le codage pour présenter des pratiques et réflexions sur le code en relation avec les mathématique

 

 

 

 

 

 



Partenaires
Participants